Peace one day 2012

violencequefaire.ch devient polyglotte pendant 24 heures

Régulièrement, le site violencequefaire.ch reçoit des questions d’internautes non francophones résidant en Suisse. Il arrive également que les internautes n’écrivant pas le français nous envoient des questions dans leur langue.

Soucieux de ces demandes, le site violencequefaire.ch s’est ouvert pendant 24 heures à d’autres langues pour offrir aux personnes migrantes vivant en Suisse un soutien par le biais d’Internet. Le 21 septembre 2012, les internautes parlant anglais, allemand, italien, espagnol, polonais, turc ou somali pouvaient poser leurs questions et recevoir des réponses dans leur langue, grâce à un partenariat avec le Service d’interprétariat d’Appartenances.

A travers cette initiative symbolique, violencequefaire.ch visait avant tout à souligner la situation particulière des femmes migrantes concernées par la violence dans les relations de couple et la nécessité de briser le silence dans lequel les plongent à la fois la violence et la barrière de la langue.

peace one day

 

Cette action s’est inscrite dans la campagne Peace One Day – Global Truce 2012, soutenue par les Nations Unies et parrainée par l’acteur Jude Law.

 

Notre action, largement relayée sur les réseaux sociaux a eu un impact considérable en terme de visites sur le site:

flèche fréquentation

Les commentaires sont fermés

-->

Panorama Theme by Themocracy